Sélectionner une page

Avoir mal au milieu du dos est quelque chose d’assez fréquent. Cette douleur, ressentie dans la partie thoracique de la colonne, arrive aussi bien chez les personnes sédentaires que chez les personnes actives. On appelle cela une dorsalgie. Si vous souhaitez savoir quoi faire quand on ressent ce type de douleur, alors vous êtes au bon endroit. Sans plus attendre, on rentre dans le vif du sujet. C’est parti !

Mal au milieu du dos : localiser la douleur

Au milieu du dos se trouve donc la région thoracique. Dans cette zone se trouve précisément 12 vertèbres qui forment ce que l’on appelle une cyphose. Vous savez, c’est cette fameuse courbure naturelle en haut du dos. Souvenez-vous que quand on l’observe la colonne de profil, elle n’est pas vraiment droite comme un I, mais forme plutôt une sorte de S avec des courbures naturelles. À l’inverse, les vertèbres lombaires et cervicales forment, elles, une lordose.

mal au milieu du dos vertèbres thoraciques

Vous avez également 12 côtes qui sont rattachées à ces vertèbres dorsales. Cette zone est en étroite relation avec la ceinture scapulaire (les omoplates) et les membres supérieurs. Il faut savoir aussi que cette partie thoracique protège de nombreux organes comme le coeur, les poumons, le foie ou encore l’estomac.

Mais cette partie de la colonne est aussi bien souvent une des moins mobiles. À cause de notre mode de vie sédentaire, d’un excès de mouvement ou de déséquilibres musculaires, on a tendance à perdre en mobilité au niveau de la région thoracique. Ce qui explique que l’on ait fréquemment mal au milieu du dos.

Quels sont les symptômes courants ?

Les douleurs retrouvées au niveau de cette zone dorsale peuvent avoir différents niveaux d’intensité.

Généralement, on ressent :

  • Douleurs
  • Sensation d’inconfort
  • Raideur
  • Contractures
  • Spasmes

Ce genre de symptômes peut se localiser au milieu de la cage thoracique, parfois entre les omoplates, un petit peu plus haut ou plus bas. Et comme on va le voir, les causes à l’origine de ces symptômes douloureux sont assez nombreuses.

Quelles sont les causes fréquentes ?

Des adhérences

À cause de certaines mauvaises postures, d’anciens traumatismes ou d’opération, il est possible que le glissement entre les fibres musculaires ne se fasse plus correctement. Il se forme alors ce qu’on appelle des adhérences au niveau des tissus (fascia, muscles ou fibres musculaires).

Leur présence entraînent une certaine rigidité et empêche la bonne contraction des muscles. Ce dysfonctionnement va modifier l’amplitude de nos mouvements, augmenter le risque d’inflammation et de douleur dans la zone concernée.

Mais ces adhérences peuvent aussi avoir des conséquences à distance, sur une autre partie de la chaîne musculaire, ce qui oblige le reste du corps à compenser. En fait, ce qu’il se passe sur un endroit du corps peut très bien impacter un autre endroit. Vous comprenez pourquoi il est toujours important d’avoir une vision globale du corps humain.

Des trigger points

D’autre part, certaines douleurs corporelles peuvent s’expliquer par la présence de « trigger points« . Ce sont en fait des « points gâchette », sorte de noeuds qui se forment à l’intérieur des fibres musculaires. On les reconnait facilement à la palpation puisqu’ils déclenchent généralement une vive douleur irradiante.

mal au milieu du dos

Mais le plus important reste de se débarrasser de ces fameux noeuds ou de ces adhérences. En les éliminant, vous regagnerez plus de mobilité et vous bougerez mieux tout simplement.

Quand on a mal au milieu du dos, ce sont souvent les mêmes muscles qui présentent ces adhérences ou ces trigger points. La liste est longue mais ceux mis en cause sont généralement le trapèze ou le grand dorsal (ce ne sont pas les seuls…).

De nombreux autres facteurs

En outre, avoir mal au milieu du dos peut s’expliquer par de nombreuses autres causes :

  • Manque de mobilité vertébrale
  • Présence d’adhérences, de trigger points
  • Mauvaises postures quotidiennes (excès de position assise)
  • Gestes répétitifs
  • Port de charges trop lourdes
  • Déséquilibres musculaires

Ok, mais alors comment faire ?

Que puis-je faire contre le mal au milieu du dos ?

Diagnostic

Avoir mal au milieu du dos est quelque chose de relativement courant. Même si cela est gênant, cela reste sans gravité. Mais si les douleurs persistent, il est tout de même préconisé de consulter son médecin généraliste pour faire un bilan.

Traiter la douleur

Dans tous les cas, vous pouvez mettre en place des actions simples pour commencer à soulager les douleurs.

Huiles essentielles

Vous pouvez avoir une action externe locale sur l’inflammation grâce à l’utilisation des huiles essentielles. Elles présentent de nombreuses propriétés anti-inflammatoires.

Vous pouvez utiliser une huile spécifique associé à une huile végétale de votre choix, bien tolérée par votre peau (comme l’huile de coco). Pour soulager les douleurs de dos, je vous recommande :

Il existe également des mélanges d’huiles essentielles (synergie) déjà tout prêts, à appliquer directement sur la zone douloureuse en massage.

Froid

L’utilisation du froid peut vous aider à calmer l’intensité de la douleur. Le froid fige tout et agit comme un anesthésiant. C’est un moyen efficace à tester, même si cela reste tout de même assez inconfortable. En pratique, vous pouvez utiliser un pain de glace appliqué sur la zone douloureuse quelques minutes (attention à ne pas provoquer de brûlure de la peau). Ou vous pouvez utiliser les douches froides.

Respiration abdominale

La respiration abdominale (ou ventrale) est certainement l’exercice le plus simple et le plus efficace à utiliser pour réduire la douleur, améliorer la posture et favoriser une certaine détente.

Pour en apprendre d’avantage sur les exercices de respiration et savoir comment bien les exécuter, je vous invite à consulter l’article dédié à ce sujet ici : Exercice de respiration : la clé pour soulager le mal de dos

Regagner en mobilité

L’anatomie de la colonne vertébrale fait que cette partie du dos manque souvent de mobilité.

Massages

Une façon efficace de relâcher les tensions et d’agir directement sur les adhérences est d’utiliser les automassages. À l’aide d’une balle de tennis, vous pouvez masser les régions du dos les plus tendues. Pour cela, adossez-vous à un mur et placez la balle de tennis au niveau du dos. Puis faites-la rouler pendant plusieurs secondes jusqu’à obtenir un relâchement musculaire.

mal au milieu du dos muscles

Je vous suggère également de masser les zones du dos autour de la région douloureuse. Toutes ces régions du dos sont en relation les unes avec les autres. N’hésitez donc pas à prendre le temps de masser toute la surface du dos que ce soit avec une balle, un rouleau ou une canne de massage.

Étirements

Il va aussi être intéressant d’étirer les muscles forts, ceux qui ont tendance à s’enraidir, à se raccourcir et à modifier notre posture. C’est le cas notamment des muscles pectoraux (grand et petit) et des biceps qui entrainent les épaules en rotation interne et accentue la cyphose dorsale.

Pour connaître les étirements à effectuer et savoir comment améliorer sa posture, je vous invite à lire cet article complet sur le sujet : Comment redresser son dos (sans t-shirt correcteur de posture)

Comment prévenir les dorsalgies ?

La plupart des douleurs dorsales hautes se traitent assez rapidement. Mais elles peuvent revenir régulièrement si vous ne faites rien pour prévenir leur réapparition.

Voici donc quelques règles à suivre pour éviter que votre mal au milieu du dos ne re-pointe le bout de son nez :

  • Travailler votre mobilité : des exercices de mobilisations articulaires sont un très bon moyen de prévenir le mal au milieu du dos et d’entretenir un corps fonctionnel. Exécutez-les avec application, sans forcer et sans déclencher de douleur. Et bien sûr, bougez tous les jours, même un petit peu. Mobiliser son corps doit rentrer dans vos habitudes.
  • Travailler votre respiration ventrale tous les jours : de nos jours de nombreux éléments perturbent le fonctionnement normal de notre respiration (stress, tensions, position assise, mauvaise digestion…). Il est donc essentiel de prendre le temps, chaque jour, de respirer avec le ventre que ce soit avant de se coucher, avant ou après une séance de sport.
  • Renforcer votre musculature profonde : cela peut se faire avec des exercices de gainage, des exercices correctifs que vous pratiquez plusieurs fois par semaine.

Rassurez-vous, cela ne demande pas autant de temps qu’on se l’imagine. Vous devez juste apprendre à intégrer régulièrement dans la journée quelques petits exercices. Vous créez votre routine d’entretien en quelque sorte. Un petit peu comme se brosser les dents par exemple. À la fin, vous n’avez même plus besoin d’y penser. Evidemment, le temps consacré dépend vraiment de vos tensions, de vos limitations mais aussi de votre motivation. Mais sachez que cet investissement de temps est très rentable sur la durée d’un point de vue santé.

Nous arrivons maintenant à la fin de cet article. Si vous l’avez lu jusqu’au bout, n’hésitez pas à laisser un commentaire pour partager votre expérience. Et si vous souhaitez aller plus loin et commencer dès aujourd’hui à vous débarrasser de vos douleurs de dos naturellement, je vous invite à découvrir la série de vidéos offertes que je vous ai préparées en cliquant sur ce lien.

Prenez soin de vous.

Simon

error: Content is protected !!

Pin It on Pinterest

Share This