Sélectionner une page

Qui n’a jamais entendu cette phrase : « J’ai mal au dos, je crois que j’ai une vertèbre déplacée ». Si vous rendez régulièrement visite à un thérapeute (kiné, ostéo, chiropracteur) pour qu’il vous remette en place une vertèbre, alors cet article devrait vous intéresser. On va voir que cette notion de déplacement est souvent mal interprétée et continue de porter à confusion.

Vertèbre déplacée : Mythe ou Réalité ?

Les problèmes de dos sont bien complexes. Les facteurs à l’origine de ces douleurs sont nombreux, et nos sensations vis à vis de notre dos nous poussent parfois à émettre des hypothèses hâtives. Le concept de la vertèbre déplacée illustre parfaitement ce propos.

On a parfois tendance à croire que nos vertèbres se déplacent mais, comme nous allons le voir tout au long de cet article, ce n’est physiquement pas possible.

Pour bien comprendre cela, un bref rappel d’anatomie s’impose.

Rappel d’anatomie

Votre dos est composée de vertèbres empilées les unes sur les autres. Elles sont liées entre elles par des articulations qui sont protégées par des ligaments.

Entre chacune de ces vertèbres se trouvent un disque, sorte de coussinet permettant d’absorber les chocs et jouant le rôle d’amortisseur naturel.

vertèbre déplacée anatomie

La moelle épinière passe au travers des vertèbres. Celles-ci ont donc pour rôle de la protéger. Les nerfs qui partent de la moelle épinière passent sur les cotés de chaque corps vertébraux.

Et votre colonne vertébrale bouge grâce à tout un tas de muscles, qui en se contractant vont permettre différents mouvements.

La colonne vertébrale : une structure solide

L’ensemble des ligaments qui connectent chaque vertèbre entre elles est solidement fixé, ce qui empêche littéralement tout déplacement. Votre dos est bien fait puisque tous ses éléments forment une structure parfaitement solide, non déplaçable !

Cet ensemble robuste ne peut donc pas être rompu si facilement, juste en faisant une activité inappropriée pour notre dos. Le seul véritable moyen de déplacer une vertèbre est de subir un choc violent au niveau du dos (comme un gros accident de voiture) qui entrainerait par conséquence des lésions graves (voire mortelles) au niveau de la moelle.

En réalité, dire que l’on a une vertèbre déplacée est un abus de langage. Cela donne une vision mécanique de la douleur qui est en fait erronée. Bien entendu, cela n’enlève en rien le caractère aigu de la douleur que vous ressentez peut être en ce moment, et ça j’en suis bien conscient.

Et après tout ce n’est pas de votre faute. Quand on souffre, on cherche des solutions, des explications à ce qui nous arrive et on émet des hypothèses. Mais pour vraiment guérir, il est également important de ne pas rester dans le flou.

Comment remettre une vertèbre déplacée ?

vertèbre déplacée que faire

Peut être vous êtes-vous donc déjà posé cette question après avoir eu un lumbago ou après avoir ressenti un blocage du dos. Mais maintenant, vous avez compris que ce n’était anatomiquement pas possible de se déplacer une vertèbre. À moins d’avoir subi un très gros traumatisme…

Le problème c’est qu’en restant accroché à cette fausse image de déplacement de vertèbre, on détourne notre attention de ce qui importe vraiment et on se focalise sur les mauvaises choses. En gros, on perd du temps.

Le but de cet article est donc de déclencher une certaine prise de conscience et de vous aiguiller dans la bonne direction. Si à chaque fois que vous avez mal au dos, vous vous sentez obligé de consulter un thérapeute pour qu’il vous remette en place, c’est problématique.

Dans cette situation, vous devenez dépendant de ses manipulations. Or, je pense qu’il est préférable d’encourager le passage à l’action, l’auto-traitement, en devenant plus actif que passif dans le processus de guérison. La solution n’est malheureusement pas à 100% entre les mains de votre thérapeute. Une grande partie de la solution se situe bien entre vos mains.

Dans tous les cas, il est toujours préférable dans un premier temps de consulter un professionnel de santé pour éliminer tout signe de gravité.

Ensuite, vous devez mettre en place des stratégies pour réduire au maximum votre période d’immobilité et retrouver toutes vos capacités le plus rapidement possible.

Cela peut se faire au travers d’exercices simples (respiration, automassages, étirements), et de renforcement musculaire fonctionnel afin de prévenir une récidive de vos douleurs. Pour apprendre à bien renforcer son dos sans se blesser, je vous suggère de lire cet article : Comment bien muscler son dos pour éviter les douleurs ?

Pourquoi nos vertèbres craquent-elles ?

Voici une bonne question.

On a déjà tous entendu quelqu’un nous dire : « Arrête de faire craquer tes os, tu vas avoir de l’arthrose ».

Se faire craquer les vertèbres n’est pas nuisible pour vos articulations. Cela ne va pas les faire vieillir plus vite, ni déclencher de l’arthrose, ni saigner. Même si cela fait du bruit, vous ne risquez rien à faire craquer vos os.

Alors, d’où vient ce bruit articulaire ?

Ce son si particulier vient en fait de la formation de gaz au sein du liquide synovial. Ce dernier permet d’assurer un meilleur glissement entre les cartilages de nos articulations. Voyez cela comme une huile permettant de graisser une surface.

Et comme n’importe quel autre liquide, il ne peut pas se compresser ou se décompresser. En revanche, le gaz oui. Et ce gaz peut entrainer la formation de petites bulles qui peuvent exploser sous la pression. Ce qui explique ce fameux bruit articulaire !

Cette notion est vraie pour les doigts comme pour les vertèbres. Cela n’a donc rien à voir avec un déplacement ou une déviation de vertèbre.

Nous arrivons à la fin de cet article. Si après l’avoir lu, vous êtes toujours en train de vous demander quel thérapeute choisir pour régler ce problème de vertèbre bloquée, je ne peux plus rien pour vous… En revanche, si vous cherchez un traitement naturel et efficace pour soulager vos maux de dos, je ne peux que vous conseiller de lire et d’appliquer les conseils de ce blog. N’hésitez pas à partager et à donner vos retours dans les commentaires. Quant à moi, je vous dis à très vite !

Prenez soin de vous.

Simon

error: Content is protected !!

Pin It on Pinterest

Share This