Sélectionner une page

Je peux vous poser une question franche ?

Avez-vous ce perpétuel sentiment de courir après le temps ? Cette sensation d’urgence permanente ? Ressentez-vous parfois ce petit sentiment de fatigue mentale, d’usure psychologique ou de lassitude dans votre quotidien ?

Je suis sûr que vous avez répondu OUI à au moins une de ces questions. À vrai dire, 80% des français ont le sentiment d’aller trop vite et de subir une forme de stress permanent.

Nous vivons une époque où règne malheureusement le “toujours plus”. Devoir tout réussir, être plus performant dans la vie privée et professionnelle. Nos journées sont devenues des listes de tâches impossibles à accomplir et personne n’est épargné.

Mais l’accélération de nos rythmes de vie est tellement effrénée que de nombreuses personnes finissent par craquer.

Alors si vous vous reconnaissez dans cette courte introduction, je vous invite à prendre le temps de lire les quelques lignes qui vont suivre. Nous allons voir en détail quelles sont les conséquences du stress chronique sur votre santé.

Vous êtes dans un cercle vicieux

Faites une pause pour prendre conscience de ceci : c’est grave ce qui vous arrive.

Ignorer les petits signaux d’alerte que vous renvoie votre corps ne mène généralement nulle part. Et à trop vouloir tirer sur la corde, elle finit un jour par se rompre.

Dans ce blog je parle beaucoup de mobilisations, d’exercice, de l’importance de faire de l’activité physique, de soigner son alimentation pour lutter contre les douleurs de dos.

Mais il existe un mal, plus vicieux, qui peut menacer votre santé globale : je veux parler du stress chronique. En vérité, il peut mettre KO tous les efforts que vous faites pour être en meilleure forme.

Si aujourd’hui vous avez pris la décision de retrouver un corps sans douleur, de manière durable, c’est un sujet sur lequel vous ne pouvez pas faire l’impasse.

Un stress latent, installé profondément dans sa vie, a un impact négatif sur de nombreux points. Mais avant de vouloir s’en débarrasser, il faut déjà comprendre son origine.

D’où vient le stress ?

stress chronique

Certaines situations de la vie quotidienne sont à l’origine de ces montées de stress. Vous les connaissez certainement. Un évènement imprévu, un divorce, la perte d’un emploi…

C’est une réaction inévitable du corps humain.

Pourtant, malgré ce que l’on peut croire, le stress est indispensable à notre santé. En effet, il nous aide à mieux appréhender un danger ou une menace.

Il déclenche certaines réactions corporelles qui peuvent durer quelques minutes à plusieurs jours, voire plusieurs semaines.

Le véritable problème, c’est quand le stress s’installe et dure trop longtemps. À ce moment là, il peut nuire aussi bien à notre équilibre physique que mental, et laisser apparaître de nombreux problèmes (douleurs, maux de dos, pathologies diverses).

Comment ça fonctionne ?

L’hormone principale du stress, sécrétée par les glandes surrénales, est le cortisol.

Il est indispensable à l’organisme et participe à de nombreuses fonctions comme :

  • Régulation de la glycémie
  • Croissance osseuse
  • Régulation de la tension artérielle
  • Libération des lipides et des protéines vers les tissus musculaires
  • Déclenchement des réactions anti inflammatoires

Au delà des pics de stress, normalement assez rare chez la majorité des personnes, le cortisol permet de maintenir un bon équilibre énergétique dans notre corps.

Rôle de l’adrénaline

Si demain vous êtes confronté à une situation très stressante, un danger qui vous menace, votre corps va sécréter en premier lieu de l’adrénaline. De nombreux sportifs de l’extrêmes connaissent bien ce phénomène : c’est le fameux shoot d’adrénaline.

Le but de l’adrénaline est de booster notre vigilance, de décupler nos sens et de nous apporter l’énergie nécessaire à combattre un éventuel danger qui nous guette.

Rôle du cortisol

Ce n’est qu’ensuite que le cortisol est sécrété en grande quantité pour transformer les graisses en sucres. Il en ressort donc de l’énergie disponible mis à disposition de nos muscles.

C’est le genre de mécanisme qui permettait à nos ancêtres de l’époque paléolithique de réagir face à un danger soudain et de survire lors d’une attaque (comme par exemple se faire pourchasser par un prédateur).

Même si les sources de stress sont bien différentes à l’heure actuelle, il peut y avoir de nombreuses causes à l’origine d’un stress chronique : une pression professionnelle importante, l’école, la famille ou encore toute autre responsabilité.

Le stress peut aussi être provoqué par un changement soudain et imprévu comme le décès d’un proche, un divorce ou encore l’apparition d’une maladie.

Ok. Mais concrètement, il se passe quoi dans le corps ?

Pour rappel, votre système nerveux est composé de 2 grandes branches. Nous avons le système nerveux sympathique et le système nerveux parasympathique. L’un représente le système d’action, accélérateur de l’organisme. L’autre est destiné à calmer l’activité nerveuse en favorisant calme et relaxation.

Le stress aigu a un effet important sur le sytème nerveux sympathique. Il va déclencher la libération massive de cortisol, d’adrénaline, et d’autres hormones comme l’épinéphrine et la noradrénaline.

En subissant ce stress quotidiennement, vous imposez à votre organisme un haut niveau de cortisol de manière permanente.

Quels sont les effets du stress sur le corps ? 7 conséquences

Vous l’avez peut être déjà expérimenté, le stress peut provoquer des douleurs physiques bien réelles. Mais nous allons voir qu’il peut aussi être à l’origine de désagréments plus globaux.

1- Mauvaise qualité de sommeil

Avez-vous déjà ressenti une fatigue matinale dès votre réveil ? Une sensation de brouillard à peine sorti du lit ? Et ce, même en ayant fait vos huit heures ?

Oui ? Et bien peut être est-ce dû à votre niveau de cortisol.

Une augmentation de cette hormone peut avoir un réel impact sur la qualité de nos nuits. Il a le rôle opposé de la mélatonine, l’hormone du sommeil.

Et forcément, en étant en mode “vigilance”, on comprend facilement que bien dormir devienne compliqué.

Malheureusement, un mauvais sommeil a des conséquences négatives sur l’ensemble de notre organisme puisque cela entraîne un dérèglement hormonal général. Bref, c’est un peu le serpent qui se mord la queue.

2- Prise de poids

Le cortisol doit normalement être apporté de façon très ponctuelle pour nous permettre d’avoir beaucoup plus d’énergie, d’être actif et à l’affut d’un potentiel danger.

D’un point de vue physiologique, cette hormone provoque une augmentation de la quantité de glucose dans le sang. On dit qu’elle est hyperglycémiante.

Pour répondre à cette demande glucose, le cortisol a tendance à nous pousser vers des aliments caloriques. Nous avons donc naturellement plus tendance à consommer des aliments sucrés et gras en période de stress intense.

Or, le corps déteste avoir un taux de sucre sanguin élevé. En réponse à ce pic de glycémie, le pancréas va sécréter de l’insuline pour réguler et diminuer le niveau de glucose dans le sang.

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’un taux important de cortisol aura tendance à augmenter le taux de sucre sanguin, ce peut conduire, à terme, à un phénomène de résistance à l’insuline.

Tout ça n’est bien évidemment pas très sain pour le corps. C’est de cette façon que démarre différents problèmes comme une prise de poids excessive, ou encore le développement de pathologie comme le diabète de type 2.

3- Fonte musculaire

Un autre problème induit par le stress chronique est le fait de perdre de la masse musculaire.

Sous l’effet d’un haut niveau de cortisol, la synthèse protéinique, c’est à dire le phénomène de croissance musculaire, se fait moins bien.

L’action des hormones comme la testostérone et l’hormone de croissance, va être ralentie. Normalement conçues pour favoriser la réparation et la synthèse musculaire, elles n’agissent plus comme elles le devraient.

Le cortisol étant très demandeur d’énergie, il va donc chercher du glucose dans le corps et se servir principalement dans nos muscles. Ces derniers constituent sa source d’approvisionnement numéro un, ce qui aura comme effet de les faire “fondre”.

Conséquence : on perd en masse musculaire.

4- Affaiblissement du système immunitaire

Le stress chronique a un effet absolument délétère sur le système de défense de notre organisme. Si l’on n’y prend pas garde, cela peut véritablement nous affaiblir.

En effet, le cortisol a un effet immunosuppresseur. En étant présent en trop grande quantité, il va ralentir et mettre au silence le système immunitaire.

Dans ce contexte, on devient alors beaucoup plus fragiles et sensibles aux agressions extérieures, et on développe plus facilement des maladies.

5- Mauvaise digestion

Enfin, la dernière conséquence est le ralentissement du système digestif. Quand vous êtes en mode “défense”, votre digestion va inévitablement être perturbée et passer au second plan.

Elle est ralentie pour que l’énergie soit mise à disposition du reste du corps. Résultat : les intestins fonctionnent moins bien et remplissent moins bien leur fonction d’assimilation des micronutriments.

Les aliments circulent difficilement à l’intérieur du tube digestif. Cela peut entraîner à terme des carences, comme par exemple une décalcification (le calcium étant moins bien synthétisé).

Mais ce n’est pas tout. Les muscles abdominaux se situant juste devant les intestins, toute souffrance intestinale entraîne une souffrance de la colonne vertébrale.

En effet, une perturbation à cet endroit-là favorise un état inflammatoire, ce qui complique fortement la tâche des muscles abdominaux.

D’un point de vue musculaire, le transverse, les obliques, le psoas et le carré des lombes, normalement censés stabiliser la colonne, se retrouvent alors inhibés, et le dos est moins bien protégé.

En résumé, le stress chronique peut non seulement perturber le bon fonctionnement de votre système digestif mais également fragiliser l’ensemble de votre corps.

Apprenez à lever le pied

stress chronique et relaxation

Tout comme l’inflammation, le stress est, à la base, un système mis en place par notre corps pour nous aider à aller mieux et à nous défendre d’un danger extérieur.

Mais vous l’avez compris, si ces systèmes de secours s’installent trop longtemps au sein de notre organisme, ils finissent par détruire notre santé au lieu de la préserver.

C’est pourquoi vous devez vous débarrasser du stress chronique si vous souhaitez rester en forme de manière durable. Bien sûr, cela ne se fait pas en un claquement de doigt. Il faudra mettre en place un certain nombre de choses pour optimiser son style de vie.

C’est un ensemble de modifications qu’il faut apporter progressivement pour obtenir des résultats efficaces. Des activités comme la méditation, la cohérence cardiaque ou la respiration ventrale sont des pistes que vous pouvez explorer pour anéantir durablement le stress chronique.

Cet article touche maintenant à sa fin. N’hésitez pas à laisser un commentaire et donner votre avis juste en dessous. Pour aller plus loin et vaincre vos problèmes de dos naturellement, je vous invite à rejoindre le groupe privé Facebook juste ici.

Prenez soin de vous.

Simon

Ressources :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1774724/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20383137

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10195312

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24026544

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29670003

error: Content is protected !!

Pin It on Pinterest

Share This