Sélectionner une page

Presque tout le monde souffre ou a souffert du dos à un moment de sa vie. Rien ne sert de subir ces douleurs sans rien faire. Il est toujours possible d’agir. Dans l’article d’aujourd’hui, je vous propose de découvrir 7 solutions efficaces pour soulager et traiter votre mal en bas du dos. On va parler essentiellement de méthodes naturelles, accessibles à tout le monde et faciles à mettre en place. Si vous souffrez régulièrement de lombalgies et que vous ne savez pas quoi faire, cet article devrait vous intéresser. Cette liste n’est pas exhaustive bien sûr, mais j’espère tout de même qu’elle vous aidera à aller mieux rapidement. Assez parlé, entrons directement dans le vif du sujet.

Pourquoi j’ai mal en bas du dos ?

En moyenne, 8 personnes sur 10 sont touchées au moins une fois dans leur vie par le mal de dos.  Vous avez donc, vous aussi, de grandes chances de subir ce problème. Avoir mal en bas du dos est donc quelque chose de très commun. On appelle d’ailleurs cela une lombalgie commune. Les causes pouvant expliquer ce phénomène sont nombreuses. C’est en général la combinaison de plusieurs facteurs qui expliquent le déclenchement de la douleur.

Mais retenez que la majorité de nos douleurs chroniques sont issues de notre mode de vie :

  •  de mauvaises postures quotidiennes
  • un manque de préparation physique ou de gainage
  • un entrainement trop intensif
  • un manque d’échauffement
  • trop de jardinage, trop d’effort de charge, trop de sport
  • trop de stress
  • un sommeil insuffisant et de mauvaise qualité
  • une mauvaise hygiène de vie générale (alimentation, tabac, alcool…)

Toutes ces choses sont sous notre contrôle. Nous sommes responsables de notre corps et nous avons le pouvoir de changer ces habitudes. Et ce n’est pas si compliqué que cela à mettre en place. En appliquant les quelques conseils de cet article et tous ceux qui se trouvent sur ce blog, vous arriverez sans aucun doute à améliorer votre condition et à vous débarrasser petit à petit de vos douleurs.

7 solutions efficaces contre les douleurs lombaires

1. Masser le ventre

mal en bas du dos

Le ventre est une zone du corps souvent très tendue chez beaucoup de personnes. Allongez-vous au sol, le ventre sur un ballon mou pour effectuer ce massage. Le but est de venir masser tout ce qui se trouve entre le pelvis et la cage thoracique : les différentes couches de muscles abdominaux, le diaphragme, les viscères et le psoas plus en profondeur. Tous ces tissus, s’ils deviennent spasmés, peuvent avoir une incidence négative sur votre dos. C’est en ce sens que cet automassage est intéressant. En revanche, l’abdomen est une partie du corps plutôt sensible, qui n’a pas l’habitude d’être massée. Allez-y donc en douceur, surtout au début. Avec le temps et de la pratique, vos tissus s’habitueront à ce genre de méthode et vous en tirerez de grands bénéfices.

2. Étirer le psoas

mal en bas du dos-psoas

Plutôt que d’essayer de faire des étirements ultra compliqués pour étirer sans arrêt les muscles du dos, il est plus judicieux d’étirer certains muscles bien spécifiques. C’est le cas du psoas qui est bien souvent en relation avec votre mal en bas du dos. Ce muscle particulier relie le tronc aux membres inférieurs et vient s’insérer directement sur les vertèbres lombaires. Il a donc bien souvent un rôle à jouer dans les douleurs lombaires.

3. Masser le piriforme

mal en bas du dos-piriforme

Le piriforme, appelé aussi pyramidal, est un muscle stabilisateur de la hanche qui s’insère sur le sacrum et sur la tête fémorale. Il est situé en profondeur sous le grand fessier. Tout comme le psoas, ce muscle est souvent spasmé. Il peut être à l’origine de douleur sacro-iliaque, de douleur de hanche, de lombalgie et de sciatique.

Un moyen efficace de détendre ce muscle profond est de le masser. Pour cela, positionnez-vous allongé au sol sur le dos, et placez une balle de tennis sous les fesses. Puis roulez lentement dessus jusqu’à ressentir un relâchement.

4. Renforcer les muscles fessiers

Avec le temps et à cause de notre mode de vie sédentaire, les fessiers ont une tendance naturelle à s’affaiblir et à perdre en volume. Or, ces muscles jouent un rôle important dans la stabilité du dos, du bassin et des hanches. Ils interviennent lors de la marche, lorsqu’on se lève ou que l’on s’assoit…bref, dans beaucoup de mouvements de la vie quotidienne.

Une faiblesse musculaire à cet endroit peut entrainer des compensations et modifier la façon dont vous bougez. À terme, des douleurs peuvent apparaitre. Il est donc important de les « réactiver » au travers d’exercices spécifiques puis de les renforcer. Des fessiers musclés assurent une meilleure extension de hanche et un dos mieux protégé.

5. Utiliser les huiles essentielles

L’utilisation des huiles essentielles est une méthode naturelle et efficace pour lutter contre les douleurs de dos. Depuis des siècles, elles sont connues pour leur vertus sur la santé et aujourd’hui de nombreuses études scientifiques valident leurs réels bienfaits. En cas de lombalgie, vous pouvez masser la zone douloureuse en appliquant une huile de massage végétale associée avec quelques gouttes d’huile essentielle de gaulthérie ou d’huile essentielle de romarin.

6. Évacuer le stress

Peut-être vous ne le saviez pas, mais le stress est aussi un facteur de risque de la lombalgie ! Des émotions négatives, des relations difficiles avec ses collègues, une vie sentimentale chaotique ou encore l’insatisfaction au travail sont autant de choses pouvant avoir une incidence sur votre dos. De manière général, le stress est un facteur de risque souvent évoqué dans la plupart études. Il peut provoquer des tensions et accentuer des douleurs musculaires, tendineuses ou articulaires.

Il faut donc apprendre à le gérer et à le contrôler. Méditation, automassages, respiration ventrale… Il existe de nombreuses méthodes pour l’appréhender et réussir à chasser toutes ces émotions négatives. Dans une société de plus en plus anxiogène, il devient donc vital d’appliquer ce genre de méthodes pour se détendre et faciliter le relâchement des muscles.

7. Consommer du gingembre

Frais, séché ou en poudre, le gingembre est une racine aux multiples vertus qui devrait vous intéresser si vous souffrez du dos. Le principe actif du gingembre, le gingérol, a une action anti-inflammatoire puissante sur le corps humain. Cette racine, riches en vitamines et minéraux, permet en fait de lutter contre les douleurs articulaires, les tendinites ou encore les douleurs liées aux règles.

Et à la différence des médicaments classiques, le gingembre ne provoque pas de troubles digestifs. C’est même le contraire. Consommé régulièrement, il améliore la santé de votre système digestif et de votre microbiote intestinal. Un autre avantage est le fait qu’on puisse s’en procurer très facilement et qu’il se mélange très bien dans beaucoup de recettes. Cette épice vous veut du bien alors ne vous en privez pas !

Quelle place pour le repos dans les lombalgies ?

Si vous lisez cet article, c’est certainement que vous souffrez. Il est donc fort probable que vous ayez déjà essayé la kinésithérapie, l’ostéopathie et mis en pratique les conseils des différents médecins que vous avez rencontrés, mais que cela n’ait pas fonctionné. Peut-être même que l’on vous a conseillé de rester au repos strict pour guérir, de ne rien faire en attendant que votre mal en bas du dos s’en aille de lui même.

Et bien sachez que le repos strict est un piège dans lequel il ne faut pas tomber, puisqu’il diminue fortement vos chances de récupérer. En fait, l’immobilité joue un rôle néfaste sur le court, moyen et long terme pour votre dos. Si une position est maintenue trop longtemps (comme la position assise), les muscles ont tendance à se relâcher. À force ces muscles, peu sollicités, perdent de leur tonus et de leur force. Ils ne peuvent donc plus jouer leur rôle de maintien de la colonne vertébrale.

Il n’est donc pas recommandé de rester complètement inactif en cas de lombalgie. Restez actif, faites de la marche, tout en évitant les mouvements qui déclenchent de la douleur. La disparition de la douleur sera bien plus rapide si vous conservez un minimum d’activité que si vous restiez allongé sur le dos à ne rien faire.

Qu’apportent les examens radiologiques ?

Les examens radiologiques sont nécessaires dans 3 situations :

  • Pour éliminer une affection qui ne semble pas commune, non liée à la colonne vertébrale. Dans ce cas, on fait des radios ou des scanners pour être sûr qu’il ne se cache rien de grave derrière la douleur.
  • Quand la douleur dure depuis un certain temps, et que les traitements médicaux classiques ne parviennent pas à traiter le problème.
  • En pré-opératoire. Si les médecins envisagent une opération, des radios sont nécessaires, même si aujourd’hui on opère de moins en moins pour des lombalgies.

Dans le cas de la lombalgie classique, les radios montrent souvent de petites anomalies très « classiques ». Mais il faut savoir que l’on retrouve aussi ces mêmes anomalies chez les gens qui ne souffrent pas ! C’est donc difficile de s’appuyer sur ces anomalies pour expliquer la cause précise de la douleur.

Prévenir plutôt que guérir

Bon nombre de douleurs de dos sont dues à des déséquilibres musculaires, à des muscles spasmés, plus qu’à des défauts ou des anomalies de la colonne vertébrale. Pour réussir à se débarrasser définitivement de ce mal en bas du dos, il convient donc de mobiliser l’ensemble de ses articulations régulièrement et de muscler son corps de façon intelligente.

Une bonne condition physique est une excellente prévention contre ce type de douleur. Des exercices de gainage dynamique, avec l’utilisation de bandes élastiques sont un excellent moyen de vous muscler de manière fonctionnelle et sécuritaire. D’ailleurs pour en savoir plus sur ce genre d’exercices préventifs, vous pouvez cliquez ici afin de recevoir une série de vidéos offertes qui vous montrera comment prendre soin de votre dos facilement et rapidement.

Enfin rassurez-vous le mal de dos est handicapant mais il reste malgré tout un problème bénin. Il n’évolue jamais vers des complications graves comme une paralysie. Il vous réclamera plutôt certains changements notamment au niveau de votre hygiène de vie, quelques précautions dans la vie courante et des gestes essentiels à apprendre.

Nous arrivons à la fin de cet article. J’espère sincèrement qu’il vous aura aidé et donné des pistes pour vous en sortir. N’hésitez pas à donner vos retours dans les commentaires. Quant à moi je vous dis à très vite ! Et si vous voulez me suivre  sur Instagram vous pouvez le faire ICI 😉

Lisez aussi : 5 aliments anti-inflammatoires contre les problèmes de dos

Prenez soin de vous, prenez soin de votre dos !

error: Content is protected !!

Pin It on Pinterest

Share This