Sélectionner une page

Vous vous demandez si faire du yoga est bon pour votre dos ? Est ce que ce type d’activité peut vous aider à entretenir votre corps de manière sécuritaire ? Dans cet article, je vais vous expliquer les avantages et inconvénients de cette pratique, mon point de vue sur le sujet et comment l’utiliser pour soulager votre mal de dos.

Quels sont les bienfaits du Yoga pour le dos ?

Je pense que le yoga peut vous aider sous différents aspects. 

D’un point de vue physique grâce aux postures de base (appelées asanas), faisant travailler l’ensemble du corps. 

Mais également d’un point de vue mental, grâce au travail profond de respiration effectué lors de chaque exercice, et à la pratique régulière de la méditation permettant de réduire le stress, l’anxiété et les pensées négatives.

Certaines poses de yoga peuvent vous permettre de soulager la douleur quand elle apparaît à un instant T. D’autres vous permettront de travailler votre centre afin de mieux soutenir votre dos dans les activités du quotidien.

Comme je le dis souvent, nos problèmes de dos sont principalement causés par notre style de vie sédentaire. Il faut donc agir activement tous les jours pour ne pas subir.

Ajouté au manque de mouvement, un stress physique et mental accumulé tout au long de la journée + un sommeil de mauvaise qualité… Vous obtenez les conditions idéales pour créer des tensions partout dans le corps. 

Chez certaines personnes, ces douleurs seront ressenties au niveau de la colonne cervicale. Alors que pour d’autres, les tensions se feront ressentir dans le milieu ou le bas du dos

La pratique du yoga peut alors prendre tout son sens pour vous aider à lutter activement contre ce genre de problématique. 

Comment ? 

1- En renforçant les petits muscles (souvent inactifs chez de nombreuses personnes) logés tout le long de la colonne vertébrale, 

2- En améliorant votre posture dynamique.

3- En favorisant une meilleure conscience corporelle.

Bien évidemment, cela n’a rien de magique ou de miraculeux. 

Simplement, la constance et la régularité dans votre pratique pourront vous aider à ressentir de moins en moins vos douleurs corporelles, et ainsi vous sentir plus solide et plus mobile dans votre vie de tous les jours.

Yoga pour le dos : est-ce dangereux ?

Le yoga peut être très bon pour le dos, mais aussi très mauvais si vous ne respectez pas quelques principes élémentaires. 

Je m’explique.

En vérité, tout dépend du comportement du pratiquant.

L’important est de bien connaître ses faiblesses et d’adapter sa pratique en fonction. Sans jamais chercher à pousser son corps dans ses retranchements.

En clair, une pratique intelligente et réfléchie.

Oui, on peut se blesser lors d’un cours de yoga si on ne fait pas attention. 

Personnellement, je me suis déjà bloqué le dos parce que je n’ai pas su rester à l’écoute de mes sensations. 

Faut-il diaboliser le yoga pour autant ? Pas du tout.

il faut simplement savoir se responsabiliser dans sa pratique. Mais ceci est aussi vrai dans le yoga que dans n’importe quelle autre activité.

Quoique votre professeur vous dise de faire ou vous conseille, il convient de ne jamais aller trop loin.

Durant un cours, à n’importe quel moment, vous avez le droit de dire stop, de modifier une posture pour la simplifier, ou tout simplement de ne pas la réaliser. 

Cela n’a rien d’une faiblesse.

C’est même une force de pouvoir dire « je n’en suis pas capable ». Car cela signifie que l’on s’écoute, que l’on respecte son corps et ses propres limites. 

Certains élèves abordent les cours comme un défi à relever, avec une approche compétitive, en recherche de progrès permanent. 

Malheureusement, cette attitude pousse parfois les élèves à se dépasser et à se mettre en danger. Et c’est ce qui augmente généralement le risque de blessure. 

D’autre part, évitez tant que possible les cours avec un nombre de personnes trop important. Du style un professeur pour 30 élèves.

Pourquoi ?

Parce que dans ce type de configuration, le professeur aura du mal à accompagner tout le monde et à corriger les mauvaises gestes. 

De plus, il aura du mal à adapter chaque posture aux particularités de ses élèves. 

Ce qui peut clairement entraîner un de risque de blessure plus important. 

En plus de ça, le monde autour de soi installe très rapidement un climat de compétition avec les autres. On s’observe, on veut parvenir au niveau du voisin et on cherche alors à se surpasser.

Car comme je l’ai dit juste avant, l’un des plus grands dangers du yoga est finalement le comportement de l’élève. 

Bien entendu, si vous êtes capable de vous écouter avant tout, cette pratique reste vraiment très intéressante. 

L’unique recommandation est de le faire avec soin et méthode.

Yoga pour le dos : avantages et inconvénients

Voici donc maintenant les points forts et les points faibles que j’attribuerais à la pratique du Yoga:

Avantages :

– Aide à restaurer une bonne flexibilité et mobilité.

– Peut vous aider à améliorer votre force et votre endurance.

– Peut améliorer l’équilibre et la stabilité.

– Aide à améliorer la posture générale et l’alignement du corps.

– Favorise la relaxation musculaire et la souplesse de tout le corps.

– Réduit le stress et améliore l’humeur.

Inconvénients :

Ils ne sont pas nombreux. Mais il faut quand même garder à l’esprit que :

– Il est essentiel de trouver un professeur qui puisse modifier les poses en fonction de vos problèmes de dos (hernie discale, tassement, etc.).

– Certaines poses avancées nécessitent un grand contrôle et une grande maîtrise de son corps, et peuvent provoquer un stress articulaire et ligamentaire si l’on ne fait pas attention.

En outre, selon votre état, vous devrez peut-être modifier/éviter certaines poses compliquées.

Enfin, gardez à l’esprit une chose importante : le Yoga n’est pas un traitement miracle. C’est un très bon complément à utiliser dans sa vie de tous les jours pour vous aider à entretenir votre corps.

Mais…

La plus grosse erreur serait de penser que le yoga SEUL est capable de traiter tous vos problèmes de dos ou de corriger un dysfonctionnement postural.

Encore une fois, cette pratique vient s’insérer dans une stratégie globale de rétablissement et de prévention des maux de dos.

Que dit la science à propos du yoga pour le dos ?

De nombreuses recherches montrent que l’utilisation du yoga contre les douleurs dorsales est intéressante. 

En effet, cette étude indique que le yoga, pratiqué de manière douce et raisonnée, peut aider à mieux gérer les problèmes de lombalgies chroniques.

Cette autre étude affirme aussi que la pratique régulière du yoga peut aider à diminuer les symptômes douloureux et augmenter la capacité fonctionnelle chez les patients souffrant de maux de dos chroniques. 

Au vu de tous ces éléments, il n’y a plus de doute quand aux bienfaits incontestables de cette méthode de relaxation.

Dernière question importante : faut-il être souple pour faire du Yoga ? 

Et bien non.

On pense souvent à tort qu’il est nécessaire d’être souple pour faire du yoga.

Heureusement, on peut pratiquer cette activité à tout âge et à tout niveau de forme physique. 

Avec des mouvements simples, vous pouvez rapidement regagner en souplesse même si votre niveau de départ est très faible.

Voici donc 3 postures de base à tester depuis chez vous pour vous faire du bien rapidement : 

Posture 1 : bébé heureux

yoga pour le dos posture bébé heureux

Comment faire :

  • Allongé sur le dos, fléchissez les genoux et attrapez avec vos mains soit vos genoux, soit vos orteils si votre souplesse vous le permet.
  • Conservez le dos bien à plat sur le sol.
  • Tirez la pointe des pieds vers le sol et maintenir la position environ 30 secondes en respirant profondément.

Posture 2 : demi-enfant

yoga pour le dos posture enfant facile

C’est la version simplifiée de la posture de l’enfant, efficace pour étirer le dos.

Comment faire :

  • Départ agenouillé au sol.
  • Penchez-vous vers l’avant et venez poser les deux bras tendus devant vous sur le sol.
  • Les fesses sont bien placées vers l’arrière et vous respirez lentement et profondément.
  • Restez dans cette position environ une minute.

Posture 3 : l’aiguille enfilée

posture de l'aiguille enfilée
  • Départ allongé sur le dos, pieds à plat au sol, genoux pliés.
  • Placez votre cheville gauche sur votre genou droit.
  • Puis saisissez votre cuisse droite avec vos deux mains.
  • Tirez votre genou droit vers la poitrine en respirant profondément avec le ventre.
  • Faire cet exercice durant 30 secondes de chaque côté.

Vous pouvez faire ces trois poses de yoga à la maison.

Vous n’êtes pas encore convaincu par le Yoga ? Il ne vous reste plus qu’à enfiler une tenue confortable et à tester cette discipline pour commencer à ressentir les bienfaits !

Hidden Content
error: Content is protected !!

Pin It on Pinterest

Share This